Taxus baccata 'Fastigiata'

Taxus baccata 'Hibernica' IF D’Irlande

taxus : de l'indo-européen tec, qui signifie travail habile (bois facile à sculter)
baccata : du latin baccatus, qui porte des baies fastigiata : du latin fastigium, faîte.

Taxus baccata 'Fastigiata' est un arbre souvent associé aux cimetières, comme l'espèce sauvage. Néanmoins, il a aussi largement sa place dans les jardins, avec son port érigé dense au vert intense.

Port : érigé, étroit et dense. Adulte il devient plus irrégulier tout en restant compact. Il est composé de plusieurs branches verticales écartées les unes des autres, portant de courtes ramifications. La tige branchue est la forme la plus naturelle. Il serait possible de le conduire en tige remontée, mais cela n'aurait pas d'intérêt particulier. Il est envisageable de le conduire en cépée en le formant dès son jeune âge. Ce port s'obtient assez naturellement à terme par renforcement des branches latérales basses. Sa bonne aptitude aux tontes permet aussi de lui donner une forme architecturé en colonne. Il est greffé au collet.

Rameaux : cannelés, verts les premières années puis bruns.

Ecorce : brun rouge, fine, s'écaillant en lambeaux.

Feuillage : persistant. Aiguilles fines longues de 2 à 3 cm disposées tout autour des rameaux verticaux. Le feuillage est vert très foncé dessus et plus clair dessous. L'ombrage est dense.

Floraison : de février à avril, petites fleurs globuleuses discrètes (l'espèce type est dioïque)

Fructification : en octobre, nombreux petits fruits rouges ovoïdes (arilles), ouverts au sommet en laissant apparaître l'extrémité de la graine, charnus, à chair visqueuse. La pulpe du fruit est la seule partie comestible de l'arbre. Tout le reste, y compris la graine, est toxique. Les oiseaux apprécient les arilles.

Climat : bonne résistance au froid mais peut souffrir de gels tardifs. Il supporte le plein soleil, l'ombre et la mi-ombre. Bonne résistance au vent. Il ne supporte pas très bien l’absence d’humidité atmosphérique.

Usages et comportement : sa croissance est lente, mais il est très longévif (plusieurs siècles). Il peut être planté isolé ou en
étage haut de massif. Compte tenu de sa toxicité, il ne faut pas l'implanter sur des sites destinés à l'accueil des enfants (écoles), des malades mentaux, dans les cours de prisons, ni dans des lieux destinés aux animaux (haras, clubs hippiques, ...). Il fait partie des végétaux "toujours verts" plantés traditionnellement dans les cimetières.
L'if est un des rares gymnospermes ayant la capacité de reformer des rameaux suite à la casse ou à la section d'une branche âgée. Il est donc possible de le recéper.
L'écorce et les rameaux contiennent du taxol qui est utilisé pour le traitement médical de certaines tumeurs cancéreuses. A ce titre, les résidus de taille des arbres conduits en topiaire peuvent être vendus à certains laboratoires spécialisés.
Ses rameaux peuvent ployer sous le poids de la neige accumulée.

Sol : il accepte tous les types de sols (superficiels, compacts, légers, acides, basiques, secs) sauf les substrats gorgés d'eau de façon temporaire ou permanente. Il apprécie le calcaire.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Colonnaire
Feuilles : Persistantes
Esthetiques : FRUITS DÉCORATIFS
IDF : 1 à 7
USDA : 6
Luminosite : Soleil , Mi-ombre , Ombre
Utilisation : Taille en formes , Tige remontée , Cépée , Oiseaux
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : découvert en Irlande en 1780 (sur 2 sujets).

Conseils pour la plantation : il est facile à trouver en pépinière. Il est conseillé de le planter en motte au printemps ou en automne, comme tous les persistants. Sa reprise est délicate si toutes les précautions ne sont pas prises.

Taille de formation : l'idéal est de ne pas le former.

Conseils d’entretien : Certaines branches couchées par le poids de la neige peuvent être maintenues par un système de san- glage. Il faut vérifier périodiquement que les branches ne sont pas étranglées par ce dernier.
 

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

- Taxus baccata 'Fastigiata Aurea' est semblable, mais avec des jeunes aiguilles et pousses dorées au printemps, avant de pâlir puis de devenir vertes. Sa croissance est plus lente et il reste plus petit.
- Taxus baccata 'Fastigiata Aureomarginata' a ses jeunes aiguilles marginées de jaune, avant qu'elles ne verdissent.
- Taxus baccata 'Fastigiata Robusta' a des aiguilles plus longues, un port plus étroit avec souvent un seul tronc et une croissance plus rapide.
- Taxus x media 'Hicksii', a un port moins régulier que Taxus baccata 'Fastigiata.
- Taxus x media 'Straight Hedge' a un port bien étroit et est fructifère.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur