Arbutus unedo

ARBOUSIER - ARBRE AUX FRAISES

Arbutus : à priori du celte arbo, fruit raboteux
unedo : signifierait "J'en mange un seul", car les fruits appétissants sont fades.

Arbutus unedo est un grand arbuste persistant, à l'écorce rouge magnifique, qui fleurit et fructifie simultanément de façon plaisante en début d'hiver.

Arbutus unedo -ARBOUSIER - ARBRE AUX FRAISES - Arbre adulte
Arbutus unedo -ARBOUSIER - ARBRE AUX FRAISES - Arbre adulte © CAUE77 & Arboretum de la Petite Loiterie

Port : Arbuste au port ovoïde à large, dense. Généralement sans tronc principal ou sur un tronc court. La cépée est la forme la plus naturelle pour cette plante,il est difficile de conduire cette essence buissonnante en tige remontée, par contre elle peut être menée en taille architecturée car elle supporte bien les tontes régulières.

Rameaux : rougeâtres.

Ecorce : brun rouge, fissurée, se desquamant en fines petites écailles.

Feuillage : feuilles persistantes, obovales, coriaces, de 8 à 10 cm de long. Elles sont vert foncé brillant dessus et plus pâles dessous. Ombrage dense.

Floraison : en automne, fleurs blanches ou rosées, en petits « grelots » de 5 à 8 mm, groupées en panicules pendantes de 5 à 6 cm de long. Mellifère.

Fructification : en automne, nombreux fruits sphériques de 2 cm de diamètre, rugueux, ressemblant un petit peu à des fraises. Ils sont d'abord jaunes, puis rouge à maturité, présents en même temps que les fleurs. Ils sont comestibles lorsqu'ils sont bien mûrs, mais assez fades. Les fruits sont appréciés par les oiseaux.

Climat : Résistance moyenne au froid. Il peut être endommagé par des froids intenses, mais rejette ensuite très bien de souche. Il est sensible aux gels tardifs et précoces, et ne fructifie pas dans les zones trop froides. Il résiste bien à la chaleur, supporte le plein soleil et la mi-ombre, par contre l'ombre épaisse ne lui convient pas.

Usages et comportement : sa croissance est lente et il a une durée de vie comprise entre 100 et 300 ans. Il peut être planté en isolé, en étage haut de massif, en haies libres ou en sous-étage de grands arbres. Il est sensible au Phytophtora, (plantes contaminées lors de leur culture en conteneur). Assez bonne tolérance aux embruns marins.

Sol : il accepte un grand nombre de sols (superficiels, compacts, légers, avec une préférence pour les sols acides, mais il accepte les substrats basiques, secs). Il n'apprécie pas les sols gorgés d'eau de façon temporaire ou permanente. A l’état spontané, il se développe plutôt sur sols acides ou décarbonatés et secs.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Persistantes
Esthetiques : FRUITS DÉCORATIFS , ÉCORCE DÉCORATIVE
IDF : 1 à 4, 6 et 7
USDA : 7
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Taille en formes , Cépée , France , Embruns marins , Oiseaux , Mellifère , Ombrage dense , Fruits comestibles
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Indigène sur la Côte d'Azur, dispersé dans la moitié Sud de la France. Présent sur tout le pourtour méditerranéen.

Conseils pour la plantation : il est courant en forme libre et rare en tige. Il est conseillé de le planter en motte au printemps ou en automne comme tous les végétaux à feuilles persistantes.

Taille de formation : Il est difficile à conduire en tige, du fait de son port buissonnant. La formation en tige demande d'éliminer les branches basses et les rejets qui se forment et de sélectionner un axe principal. Elle a néanmoins peu d'intérêt pour la beauté de la plante.

Conseils d’entretien : Il peut être intéressant de dégager les basses ramifications portées par les branches maîtresses pour mettre en valeur leur écorce.

Anécdote : Son bois dur et dense est utilisé pour la marqueterie et le tournage.

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Arbutus unedo 'Rubra' a des fleurs roses foncées. Arbutus andrachne est plus grand, son écorce se desquame en grands lambeaux laissant apparaître une magnifique couleur rouge vif. Il fleurit en fin d'hiver.

Il s'hybride avec Arbutus unedo, donnant Arbutus x andrachnoides, lui aussi à l'écorce somptueuse. Ces deux espèces sont malheureusement beaucoup plus difficiles à trouver en pépinière.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur