Photinia x fraseri 'Red Robin'

PHOTINIA

Du Grec phoetinos "Lumineux", par allusion à ses feuilles luisantes.

Photinia x fraseri 'Red Robin' a la particularité d'avoir des jeunes pousses de couleur spectaculaire au printemps. Il a une belle floraison, et un port évasé intéressant. Ces atouts en font un arbuste très (bientôt trop !) répandu dans les haies, alors qu'il mérite d'autres usages.

Port : arbuste au port ovoïde avec des branches dressées, devenant de plus en plus étalé avec l'age. A terme, il est plus large que haut. La cépée est la forme la plus adaptée, mais il est aussi possible de le conduire en tige remontée, à condition de le préparer très jeune et de maintenir son volume à terme. Il est également envisageable de le conduire en haie ou en topiaire car il supporte très bien les tontes.

Rameaux : rouges.

Ecorce : gris brun se desquamant à terme.

Feuillage : feuilles persistantes, oblongues, dentées de 8 à 15 cm de long. Les jeunes feuilles sont rouges vif puis deviennent vert foncé cuivré brillant dessus et plus clair dessous. A l'automne et en hiver, elles sont vert rougeâtre. L'ombrage du feuillage est dense.

Floraison : en mai juin présence de petites fleurs blanches en panicules arrondies terminales, de 12 à 15 cm de diamètre. La floraison est moyennement abondante et elle est absente chez les plantes tondues régulièrement. Floraison légèrement odorante, diversement appréciée.

Fructification : en fin d'été, des petits fruits globuleux rouges de 5 mm de diamètre sont visibles. Ils sont appréciés par les
oiseaux.

Climat : résistance moyenne au froid ; bonne résistance à la chaleur. Dans les régions les plus fraîches, il doit être planté dans un espace abrité des vents froids. Il supporte aussi bien le plein soleil que la mi-ombre et l’ombre.

Usages et comportement : sa croissance est rapide. Les arbustes conduits en tige peuvent composer des petits alignements. Les ports libres peuvent être isolés ou implantés en étage haut des massifs. Ils peuvent aussi former des haies tondues ou être
planté en bac. Cette essence est sensible au feu bactérien et à la rouille, elle tolère bien les embruns marins.

Sol : il supporte les sols compacts, légers, acides et basiques. Il faut, par contre, éviter de le planter dans des sols superficiels, trop secs ou gorgés d'eau de façon temporaire ou permanente. Il ne se lignifie pas bien sur les sols trop humides et trop riches.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Étalé
Feuilles : Décoratives en automne , Persistantes
IDF : 1 à 4, 6 et 7
USDA : 6a
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Croissance rapide , Taille en formes , Tige remontée , Cépée , Embruns marins , Oiseaux , Ombrage dense
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Hybride entre Photinia glabra et Photinia serrulata, création horticole obtenue en 1977 en Nouvelle-Zélande. Malgré son jeune age, cette variété a un grand succès et est très répandue surtout dans les haies, mais elle mérite aussi d'autres usages.

Conseils pour la plantation : arbuste très facile à trouver, il est recommandé de le planter en motte.

Taille de formation : Il est difficile à former en tige car ce n'est pas sa forme naturelle.

Conseils d’entretien : la formation en tige nécessite des soins réguliers pour dégager la flèche et maîtriser les basses branches. Les tailles régulières ou périodiques renforcent l'apparition de pousses vigoureuses rouges.

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Photinia serratifolia, moins courant, a de plus grandes feuilles (15 cm), rougeâtres au débourrement et en hiver, une floraison et une fructification semblables. Il est plus vigoureux, dressé et de plus haute dimension, surtout en climat chaud.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur