Ficus carica

FIGUIER

Ficus : du nom latin de l’arbre
carica : de la Carie, région d’Asie mineure, l’une de ses aires d’origine

Ficus carica est un arbre au feuillage spectaculaire, qui donne sous les climats chauds des figues délicieuses.

Ficus carica - FIGUIER- Cépée isolée
Ficus carica - FIGUIER- Cépée isolée © CAUE77 & Arboretum de la Petite Loiterie

Port : petit arbre au port large, étalé, peu ramifié, avec un tronc court, une charpente noueuse et souvent des rejets sur la souche. La cépée est sa forme naturelle la mieux adaptée. Il est possible de le conduire en tige remontée, sur une petite hauteur, à condi-tion de sélectionner un seul tronc principal.

Rameaux : épais, tortueux, verdâtres puis brun olive.

Ecorce : lisse, grise.

Feuillage : grandes et belles feuilles caduques irrégulières, plus ou moins profondément lobées, de 15 à 25 cm de long et épaisses. Elles sont vert foncé dessus et plus clair dessous et deviennent jaune en automne. Un latex blanc s’écoule lorsqu’elle sont coupées.

Floraison : fleurs très particulières, car elles sont regroupées à l’intérieur d’un réceptacle charnu vert en forme de poire, donc non visibles directement. Elles apparaissent soit en été, soit en automne.

Fructification : en été et en automne, faux fruits piriformes rempli de petites graines formés par le réceptacle des fleurs ayant gros-si. Les formes, dimensions et couleurs sont variables selon les variétés. Elles ne mûrissent pas bien sous les climats froids. Si elles ne sont pas cueillies, elles restent sur l’arbre une partie de l’hiver. Les fruits sont comestibles frais ou séchés. Ils sont délicieux et très nutritifs.

Climat : résistance moyenne au froid, (il n’apprécie pas les longues périodes de froid), mais bonne résistance à la chaleur. Il appré-cie le plein soleil, mais l’ombre et la mi-ombre ne lui conviennent pas. Il craint les vents froids et forts (son bois est cassant), ainsi que les vents desséchants.

Usages et comportement : sa rapidité de croissance est moyenne et il a une longévité de plusieurs siècles. Il peut être planté isolé dans les régions chaudes. Dans les régions froides, il sera palissé le long d’un mur ensoleillés exposé au sud. Il est sensible aux cochenilles. Ses branches basses marcottent facilement.

Sol : il supporte quasiment tous les types de sols (superficiels, compacts, légers, acides ou basiques, secs). Par contre il n’apprécie pas les substrats gorgés d’eau de façon temporaire ou permanente. Ses sols préférés sont basiques. Ils peuvent être secs s’ils sont assez profonds.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Étalé
IDF : 1 à 4, 6 et 7
USDA : 6
Luminosite : Soleil
Utilisation : Tige remontée , Cépée , Fruits comestibles
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : il est originaire d’Asie occidentale et d’Afrique du Nord. Il a été introduit en France par les Romains.

Conseils pour la plantation : Il est courant dans les pépinières. Il est préférable de le planter en motte plutôt qu'en racines nues.

Taille de formation : le mieux est de le laisser prendre son port naturel ramifié. Malgré son port ramifié et étalé, il est néanmoins possible de le former en petite tige en éliminant les rejets qui se forment sur la souche

Conseils d'entretien : La taille d’entretien n’est pas nécessaire. Il est possible d’éliminer les ramifications de la base, pour donner un aspect de cépée arborescente et éviter le marcottage.

Anecdote : le figuier est cultivé depuis plusieurs millénaires pour ses fruits. Il appartient au genre Ficus qui est très vaste. Ce genre regroupe aussi bien des plantes tapissantes que des arbres tropicaux géants dont le Caoutchouc (Ficus elastica) utilisé pour son latex, que des plantes d’appartement.

Collection de référence visible au : Jardin et serres d’Auteuil – 1 avenue Gordon-Bennett 75016 Paris

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Il existe de nombreuses variétés de Figuier sélectionnées pour les particularités de leurs fruits. Il faut veiller à choisir celles qui sont les mieux adaptées à la région où l’on veut l’installer. ‘Dauphine’ est une de celles qui résiste assez bien au froid.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur