Euonymus japonicus

FUSAIN DU JAPON

Euonymus : du grec euônumos, le bien nommé, au nom glorieux et pyros, le grain (nourriture divine)
Japonicus du Japon
Fusain : du latin fusis ‘fuseau’ car son bois était utilisé pour fabriquer cet outil.

Euonymus japonicus est un arbuste au feuillage persistant autrefois très courant dans les jardins. Ceux qui ont échappé à la taille nous montrent l’intérêt qu’il peut avoir en port libre, avec son feuillage vert foncé luisant et ses petits fruits colorés.

Port : arbuste au port ovoïde, compact et bien ramifié, qui s’élargit en vieillissant. La cépée est sa forme naturelle la mieux adaptée, mais il est possible de le conduire en tige remontée, sur une petite hauteur, à condition de sélectionner très tôt un seul tronc principal. Il peut être conduit en forme architecturé car il supporte bien les tontes régulières. Il est souvent taillé (au sécateur) en haies régulières.

Rameaux : lisses, rigides, vert foncé.

Ecorce : brun foncé, finement gerçurée sur les vieux sujets.

Feuillage : feuilles persistantes, coriaces, obovales de 3 à 8 cm de long. Elles sont vert foncé brillant dessus et plus clair dessous. Lors des hivers froids, il perd une partie de son feuillage.

Floraison : en juin juillet présence de petites fleurs discrètes blanc verdâtre groupées en cymes denses de 5 à 10 cm de diamètre.

Fructification : en automne, nombreux fruits en capsule roses de 8 mm de diamètre contenant des graines orangées.

Climat : résistance moyenne au froid. Il supporte le plein soleil et la mi-ombre, seule l’ombre très épaisse ne lui convient pas.

Usages et comportement : sa croissance est lente et il a une duré de vie assez courte. Il peut être planté isolé, en étage haut de massif ou en haies libres ou taillés. Il est sensible aux oïdiums (systématiques tous les ans) et cochenilles diverses. Il tolère bien les embruns marins.

Sol : il a la capacité d’accepter presque tous les types de sols (superficiels, compacts, légers, acides ou basiques, secs), sauf les substrats gorgés d’eau de façon temporaire ou permanente.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Persistantes
Esthetiques : FRUITS DÉCORATIFS
IDF : 1 à 4 et 7
USDA : 7
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Taille en formes , Tige remontée , Cépée , Embruns marins
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Japonais, il fut introduit en Europe en 1804.

Conseils pour la plantation : en pépinière, il est courant en forme libre mais rare en tige. Il est recommandé de le planter en motte au printemps ou en automne comme tous les végétaux à feuillage persistant.

Taille de formation : le mieux est de le laisser prendre son port naturel ramifié. Il est assez facile de le former en petite tige en éliminant les rejets qui se forment sur la souche et à condition de veiller à la dominance de sa flèche.

Conseils d'entretien : Il est possible d’éliminer les ramifications de la base pour lui donner un aspect de cépée arborescente.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur