Tamarix tetrandra

TAMARIS

Tamarix : du latin tamariscus
tetrandra : du grec tetra, quatre, et anerandros, mâle (à quatre étamines)

Tamarix tetrandra est un petit arbre au port gracieux et exotique. Il est très florifère au printemps. Son feuillage en écaille est inhabituel. Il est très bien adapté aux zones littorales.

Port : grand arbuste arrondi, ébouriffé, avec des branches divergentes portant des rameaux souples et fins retombants. La cépée est la forme la plus adaptée pour cet arbre. Il est possible de le conduire en tige remontée, mais il est alors nécessaire d'enlever fréquemment les rejets sur le tronc. La taille sur marotte (tête de chat) ou sur prolongement lui convient bien et permet de maîtriser son exubérance le cas échéant.

Rameaux : fins, retombants, vert puis bruns et presque noirs ensuite.

Ecorce : brun rouge puis brun foncé se fissurant à terme en petites écailles fines.

Feuillage : feuilles fines en petites écailles, vert brillant, puis jaune en automne. A l'automne, celles qui sont sur les rameaux courts tombent avec ces derniers (phénomène de décurtation). Ombrage léger.

Floraison : en avril mai, petites fleurs rose clair, en grappes courtes (4 à 6 cm de long) situées le long des rameaux de l'année précédente.
Fructification : en été présence de fruits en petites capsules discrètes.

Climat : bonne résistance au froid et à la chaleur. Il supporte bien la sécheresse. Il apprécie le plein soleil, mais l'ombre et la mi-ombre ne lui conviennent pas. Il est relativement fragile face aux vents violents.

Usages et comportement : sa croissance est rapide et il a une durée de vie d'environ un siècle.
Il peut être planté isolé, en étage haut de massif, en haie brise vent et alignement. Il est utilisé sur le littoral pour filtrer les embruns auxquels il résiste bien.

Sol : Il supporte presque tous les types de sols. Les meilleurs substrats sont les sols frais basiques à neutres. C'est un des rares arbres à accepter la présence de sel dans le sol (avec modération cependant !). Il accepte les épisodes de sécheresse s’ils ne sont pas trop prolongés.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Sphérique
Esthetiques : FLEURS DÉCORATIVES
IDF : 1 à 7
USDA : 6
Luminosite : Soleil
Utilisation : Croissance rapide , Tige remontée , Cépée , Sel de déneigement , Embruns marins
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec , Hydromorphe

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Sud-Est de l'Europe et Asie occidentale.

Conseils pour la plantation : il est facile à trouver en pépinière. Il est recommandé de le planter en motte. Sa reprise est délicate si toutes les précautions ne sont pas prises.

Taille de formation : Il est difficile à former en tige du fait de son port divergent très ramifié et de sa capacité à rejeter sur le tronc et le collet. La tige doit être montée doucement, pour prendre du diamètre et se rigidifier. Il faut maîtriser la tête pour éviter la flexuosité du tronc tant qu'il n'est pas assez gros (taille sur prolongement).

Conseils d’entretien : La taille d'entretien consiste à enlever régulièrement les rejets sur le tronc des tiges remontées. La taille courte sur prolongement ou marotte doit se faire immédiatement après la floraison printanière.
 

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

- Tamarix parviflora (=Tamarix tetrandra 'Purpurea') a des fleurs rose foncé
- Tamarix gallica fleurit rose en été (mai juin) sur l'extrémité des pousses de l'année. Il peut atteindre 7 à 8 m de haut. Comme pour tous les autres Tamarix à floraison estivale, la taille courte éventuelle se fait en hiver.
- Tamarix ramosissima 'Pink Cascade' fleurit rose vif de juillet à septembre, en grandes inflorescences terminales lâches.
- Tamarix ramosissima 'Rubra' a des fleurs rouges.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur