Juniperus communis 'Hibernica'

GENEVIER D’IRLANDE

Juniperus : du celtique juneperus, petit buisson âpre (saveur des fruits) ; nom latin de cette plante. Communis : du latin, commun, répandu
hibernicus : d’Hibernie, ancien nom de l’Irlande, où cette variété a été trouvée initialement.
strictus : serré, étroit en latin

Juniperus communis 'Hibernica' forme une belle colonne élancée, très dense, vert bleuté. Contrairement au genévrier commun dont la forme est très variable, cette variété présente toujours ce port étroit et régulier.

Juniperus communis 'Hibernica' - GENEVIER D’IRLANDE - Aiguilles fines piquantes
Juniperus communis 'Hibernica' - GENEVIER D’IRLANDE - Aiguilles fines piquantes © CAUE77 & Arboretum de la Petite Loiterie

Port : colonne étroite généralement régulière, rameux dressés, très dense. La tige branchue est la forme la plus courante. Il est possible de le conduire en tige remontée sur une petite hauteur. La cépée est peu adaptée au port fastigié.

Rameaux : fins, ils sont verts puis bruns.

Ecorce : mince, brun rouge, se desquamant en fines lanières verticales.

Feuillage : persistant. Feuilles en aiguilles fines et très piquantes, de 5 à 10 cm de long, groupées par 3. Elles sont vert foncé avec dessus deux bandes grisâtres donnant à l’ensemble un aspect vert bleuâtre.

Floraison : espèce dioïque. En avril mai, fleurs mâles en petits chatons discrets. Fleurs femelles très petites et ovoïdes.

Fructification : sur les pieds femelles, fruits globuleux, ronds à ovales, vert glauques, puis noir bleuâtre à maturité la deuxième année. 4 à 8 mm de diamètre. Fruits attractifs pour les oiseaux.

Climat : très bonne résistance au froid et bonne résistance à la chaleur. Il a la qualité de supporter aussi bien le soleil que l’ombre et la mi-ombre.

Usages et comportement : sa croissance est lente mais il est très longévif (plusieurs siècles). Il peut être planté isolé ou en étage haut de massif. Il est sensible au Bupreste de Thuya et du Genévrier (Lampra festiva), qui provoque son dépérissement. Il peut aussi être attaqué par les Scolytes et la maladie du rond du Pin (Heterobasidion annosum)

Sol : il accepte tous les types de sols (superficiels, compacts, légers, acides ou basiques et secs) sauf les substrats gorgés d’eau de façon temporaire ou permanente.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Colonnaire
Feuilles : Persistantes
IDF : 1 à 8
USDA : 2
Luminosite : Soleil , Mi-ombre , Ombre
Utilisation : Tige remontée , Oiseaux
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : création horticole en provenance d’Irlande, utilisée depuis le XVIIIème siècle.

Conseils pour la plantation : en pépinière, il est courant en forme libre mais rare en tige. Il est recommandé de le planter en motte au printemps ou en automne comme tous les persistants.

Taille de formation : le mieux est de le laisser prendre son port naturel ramifié depuis la base. La formation en petite tige est facile, l’arbuste se flèche bien, il suffit d’éliminer les branches basses.

Conseils d’entretien : le poids de la neige peut écarter les branches. Elles seront alors maintenues par des liens discrets régulièrement suivis pour éviter leur étranglement.

Anecdote : le genévrier commun est une essence indigène répandue très largement (Europe, Asie, Afrique du nord, Amérique du nord). Il est utilisé pour son bois odorant facile à travailler, ses fruits comestibles (baies de genièvre, gin) et ses propriétés médicinales.
 

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Plusieurs variétés de Genévriers sont proches :
- Juniperus communis 'Suecica' dont le port est moins serré et les extrémités retombantes
- Juniperus communis 'Sentinel' au port plus étroit et compact
- Juniperus scopulorum 'Skyrocket' forme une colonne très étroite et effilée, vert bleuté foncé. Ses feuilles sont en écailles. Il apprécie l’humidité atmosphérique.

separateur
separateur

 

separateur
separateur