Melia azedarach

LILAS DE PERSE - MARGOUSIER

Melia : du nom grec de cet arbre
azedarach : contraction de son nom persan azad-dhirakt Lilas : les fleurs mauves en panicules dressées ressemblent à celles du lilas.

Melia azedarach est un petit arbre au port arrondi particulier, avec de grandes feuilles composées vert brillant, une floraison bleue suivie de fruits jaunes décoratifs qui lui donnent un aspect plutôt exotique.

Port : petit arbre ovoïde s’élargissant avec l’age. Houppier clair ramifié en petites fourches successives. La tige remontée est la forme la plus fréquente. La cépée est cependant possible.

Rameaux : épais, légèrement duveteux, vert olive à brun, avec de grosses lenticelles claires.

Ecorce : brun noirâtre, écailleuse.

Feuillage : grandes feuilles (25 à 40 cm de long) caduques composées bipennées, avec des folioles ovales de 3 à 7 cm de long (ressemblant à celles du frêne). Elles sont vert brillant dessus et plus claires dessous, elles se colorent en jaune à l’automne. Ombrage léger.

Floraison : en juin juillet nombreuses petites fleurs décoratives de 2 cm de diamètre groupées en grandes panicules axillaires (10 à 25 cm de long) de couleur bleu lilas. Parfumé.

Fructification : en septembre octobre et jusqu’au début de l’hiver, nombreux fruits globuleux de la grosseur des cerises (1 à 2 cm de diamètre), jaunes.

Climat : Résistance moyenne au froid (il redoute les fortes gelées inférieures à –12° C) mais bonne à la chaleur. Il a besoin du plein soleil. Il n’apprécie pas l’ombre ni même la mi-ombre. Il demande de la chaleur estivale pendant une période assez longue pour bien se développer. Il résiste au vent.

Usages et comportement : sa croissance est assez rapide et sa longévité est moyenne. Il peut être planté isolé, en alignement ou bosquets espacés. Il résiste assez bien aux embruns marins.

Sol : Il apprécie les sols, légers, basiques secs et bien drainés. Il supporte les sols superficiels et compacts. Les substrats acides ne lui convient pas, de même que les sols gorgés d’eau. Lorsque le climat est assez chaud, il est peu exigeant en ce qui concerne la qualité du sol.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Esthetiques : FLEURS DÉCORATIVES , FRUITS DÉCORATIFS , ÉCORCE DÉCORATIVE
IDF : 1 à 3 et 7
USDA : 6b
Luminosite : Soleil
Utilisation : Croissance rapide , Tige remontée , Cépée , Embruns marins , Parfumé
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Nord de l’Inde. Introduit en France en 1656.

Conseils pour la plantation : il n’est pas disponible dans toutes les pépinières. Conditionnement en motte recommandé. A planter dans un espace abrité des vents froids.

Taille de formation : la formation en tige est facile à condition de veiller à la dominance de la flèche. Il faut maîtriser la vigueur des branches latérales afin d’éviter que la plante ne prenne trop tôt son port arrondi.

Anecdote :
Dans le pourtour méditerranéen, les noyaux de ses fruits servaient à faire des chapelets, d’où son nom, maintenant peu usité, d’arbre à chapelet.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur