Sambucus nigra

SUREAU NOIR

Sambucus : du grec sambüke, flûte (les rameaux servaient à faire des flûtes après avoir éliminé la moelle centrale).
nigra : noir
Sambucus nigra est un arbuste courant mais intéressant pour sa croissance rapide, sa floraison blanche parfumée, ses fruits attractifs pour les oiseaux, décoratifs et délicieux en gelée.

Port: arbuste au port arrondi large s’étalant avec l’age. Nombreuses jeunes tiges dressées dans la partie haute et centrale du houppier, avec souvent des rejets sur la souche. La cépée est la forme naturelle la plus adaptée. Cependant, il est possible de le conduire en tige remontée, sur une petite hauteur, à condition de sélectionner un seul tronc principal.
Rameaux: brun gris, à écorce liégeuse fissurée avec de grosses lenticelles. Moelle blanche au coeur des jeunes rameaux.
Ecorce: gris beige, fissurée en un réseau de crêtes épaisses.
Feuillage: caduque. Feuilles composées pennées, avec 5 à 7 folioles ovoïdes de 4 à 12 cm de long. Elles sont vert foncé dessus, plus clair dessous et deviennent jaunes en automne. Elles dégagent une odeur forte lorsqu’elles sont froissées. Débourrement précoce et chute tardive des feuilles.
Floraison : en juin juillet, nombreuses petites fleurs blanches groupées en corymbes plats terminaux de 10 à 15 cm de diamètre. Elles sont très odorantes.
Fructification: en septembre, nombreux fruits noirs brillants en petites baies globuleuses de 5 mm de diamètre très juteuses. Ces baies sont comestibles en gelée (très parfumées), et sont attractives pour les oiseaux. Attention, les fruits du sureau Yèble (Sambucus ebulus), dont les tiges meurent chaque année au niveau du sol, ne sont pas comestibles (C'est une plante vivace non ligneuse, il est donc facile de la distinguer). La consommation des fruits verts provoque des troubles digestifs.

Climat: bonne résistance au froid. Il apprécie le plein soleil et surtout la mi-ombre, par contre, l’ombre ne lui convient pas.

Usages et comportement: rustique, sa croissance est rapide, mais il vit rarement au-delà de 50 ans. Il peut être planté isolé, en étage haut de massif, en haies libres mélangées (cas le plus fréquent) ou en sous-étage de grands arbres. Il accepte l’atmosphère urbaine. Il rejette bien de souche. Il est résistant aux embruns marins. Il est souvent l’hôte des pucerons mais sans incidence grave. Il a la faculté de se semer facilement.

Sol: peu exigeant, il supporte les sols compacts, légers, basiques et gorgés d’eau de façon temporaire. Il aime les sols azotés. Par contre, il n’apprécie pas les substrats superficiels, acides et secs. Il supporte relativement bien le sel de déneigement. A l’état sauvage, il est fréquent sur les sols basiques à neutres, bien frais, où il se développe fortement.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Sphérique
Esthetiques : FLEURS DÉCORATIVES , FRUITS DÉCORATIFS
IDF : 1 à 7
USDA : 5
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Croissance rapide , Tige remontée , Cépée , France , Sel de déneigement , Embruns marins , Oiseaux , Parfumé
Structure : Compact , Léger
Acidite : Basique

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine: il est indigène en Europe et en Asie.

Conseils pour la plantation: en pépinière, il est courant en forme libre mais rare en tige.

Taille de formation : le mieux est de le laisser prendre son port naturel ramifié depuis la base. Il est assez difficile à former en tige du fait de son port initial très ramifié et de sa capacité à rejeter sur le tronc et le collet. Pour obtenir une petite tige, il faut éliminer les branches basses et les rejets qui se forment sur la souche.

Conseils d’entretien : la taille d’entretien n’est pas nécessaire. Il est cependant possible d’éliminer les ramifications de la base pour lui donner un aspect de cépée arborescente.

Anecdote: Plante médicinale utilisée depuis très longtemps.

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Il existe de nombreuses variétés ornementales de Sambucus nigra, qui différent par la forme des feuilles (plus ou moins laciniées), leur couleur (rouge, jaune, panachée) et leur port général. Les variétés fruitières sélectionnées sont plus difficiles à trouver.
Sambucus racemosa, le sureau rouge, indigène mais plutôt montagnard, dépasse rarement 4 m de haut. Ses fleurs plus précoces et en grappes dressées sont jaunâtres, et ses fruits rouges à maturité.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur