Elaeagnus angustifolia

OLIVIER DE BOHEME - CHALEF A FEUILLES ETROITES

Elaeagnus : nom latin de l’olivier de Bohème (même s’il n’y vit pas !)
Angustifolia : à feuilles étroites. Du latin ‘angust’, étroit et ‘folia’,feuille.

Chalef : ‘Kalef’ saule en arabe (similitude du feuillage).
Elaeagnus angustifolia est un petit arbre au port échevelé, décoratif par son feuillage argenté et ses fleurs jaunes parfumées. Attention toutefois à ses épines et à ses drageons.

Elaeagnus angustifolia -OLIVIER DE BOHEME - CHALEF A FEUILLES ETROITES - Arbre adulte
Elaeagnus angustifolia -OLIVIER DE BOHEME - CHALEF A FEUILLES ETROITES - Arbre adulte © CAUE77 & Arboretum de la Petite Loiterie

Port : grand arbuste naturellement ovoïde, divergent et échevelé, aux branches étalées avec des ramifications retombantes. La cépée est la forme la plus adaptée à l'architecture exubérante de cette plante. La tige remontée est peu adaptée à cette essence dont l'ancrage racinaire est parfois médiocre.

Rameaux : fins, épineux, couverts d'écailles argentées la première année, puis brun rouge ensuite.

Ecorce : gris verdâtre puis brune s'exfoliant en lambeaux verticaux.

Feuillage : feuilles , lancéolées à oblongues, de 5 à 8 cm de long. Elles sont argentées au printemps, puis en été vert foncé mat dessus et argentées dessous et couvertes d'écailles. Elles deviennent jaunes en automne. Ombrage léger.

Floraison : en mai-juin, présence de nombreuses petites fleurs groupées par 2 ou 3, grisâtres à l'extérieur, jaune à l'intérieur, écailleuses. Parfum très marqué à odeur de miel. Une des meilleure essence mellifère.

Fructification : en août septembre, nombreux fruits ovales, de la dimension d'une olive, jaunâtres, couverts d'écailles. Comestibles, ils ont une saveur douceâtre mais une consistance farineuse. Ils sont attractifs pour les oiseaux.

Climat : résistance moyenne au froid et très bonne à la chaleur. Très résistant à la sécheresse. Il a besoin du plein soleil, supporte le vent sauf lorsque les fourches sont mal insérées. Il résiste bien aux embruns.

Usages et comportement : très rustique, sa croissance est rapide, mais il est peu longévif (50 ans environ). Ses racines fixent l’azote. Ses drageons peuvent être gênant dans les massifs ou sur les surfaces minéralisées perméables. Il supporte bien l’atmosphère urbaine, mais il vieillit mal en alignement. Il est préférable de le planter en bosquets denses, car isolé, les branches mal implantées risquent de s’arracher. Il est bien adapté aux plantations sur le littoral (tolère les embruns).Il peut être utilisé pour fixer le sol des talus, en haie épineuse ou haie brise vent.

Sol : très souple, il supporte presque tous les types de sols (superficiels, compacts, légers, acides, basiques, frais et secs). Par contre il n'apprécie pas les sols gorgés d'eau de façon permanente. Il tolère une certaine salinité dans le sol, ce qui peut le rendre intéressant à proximité de voiries salées occasionnellement en hiver.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Colorées en été
IDF : 1 à 7
USDA : 3
Luminosite : Soleil
Utilisation : Croissance rapide , Cépée , France , Sel de déneigement , Embruns marins , Oiseaux , Mellifère , Parfumé
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Europe de l'est et Asie. Parfois subspontané dans le Midi.

Conseils pour la plantation : Si l'on souhaite obtenir une tige formée, il est préférable, compte tenu de la difficulté de conduite, de l'acheter déjà formée en pépinière. A planter en motte. En pépinière, il est courant sous forme de cépée mais plus rare en tige.

Taille de formation : Il est difficile à former.

Conseils d’entretien : pour les arbustes conduits en tige, les rejets sur le tronc doivent être éliminés régulièrement. Si les drageons ne sont pas tolérés, il faut les couper au plus près des racines dont ils sont issus, régulièrement.

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

- Elaeagnus angustifoliavar. caspica (= Elaeagnus'Quicksilver') a des feuilles plus larges, n'est pas épineux et est encore plus parfumé. Par contre, cette variété drageonne énormément.

- Elaeagnus umbellataest un peu plus petit (à 6 - AV457 m de haut et de large. Il a des feuilles ovales à allongées, vert mat dessus et argentées dessous, des fleurs parfumées et de nombreux petits fruits comestibles rouge vif ovoïde en automne.AV46

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur