Phillyrea latifolia

FILARIA A LARGES FEUILLES - FILAIRE A LARGES FEUILLES

Phillyrea : du grec « phullon », la feuille (à cause de son feuillage persistant et abondant)
Latifolia : à large feuilles (par comparaison avec Phillyrea angustifolia)

Phillyrea latifolia est un grand arbuste ou un petit arbre au feuillage vert foncé, avec une floraison discrète mais parfumée. Il mérite d’être planté plus fréquemment, malgré sa croissance lente.

Port : arbuste à port ovoïde large et à houppier très dense. Il ressemble à un petit chêne vert. Sa forme naturelle la mieux adaptée est la cépée, mais il est aussi possible de le conduire en tige remontée à condition de l’accompagner dans sa crois-sance lente. Il peut être conduit en forme architecturée car il supporte bien les tontes régulières.

Rameaux : fin, brun gris, pubescents.

Ecorce : grise, se craquelant à terme en petites écailles carrées, rappelant celle de Quercus ilex.

Feuillage : persistant. Feuilles ovales à lancéolées, de 3 à 6 cm de long. Elles sont coriaces, vert foncé luisant dessus, plus clair et mat dessous.

Floraison : en juin, petites fleurs en petits bouquets axillaires d’un centimètre de diamètre. Elles sont blanchâtres avec des étamines jaunes visibles. Elles sont parfumées.

Fructification : au printemps, quelques fruits globuleux, de 6 à 8 mm de diamètre, bleu noir.


Climat : résistance moyenne au froid ; bonne résistance à la chaleur. Dans les régions les plus fraîches, il doit être planté dans un espace abrité des vents froids. Il supporte aussi bien le plein soleil que la mi-ombre et l’ombre.

Usages et comportement : sa croissance et lente dans sa jeunesse, puis plus rapide lorsqu’il est bien établi et sa longévité est grande. Il peut être planté isolé, en étage haut de massif, en haies libres et en sous étage de grands arbres. Il est utilisé depuis très longtemps dans les jardins pour la qualité de son feuillage et sa floraison parfumée. Il résiste aux embruns marins.

Sol : il supporte les sols superficiels, légers, acides ou basiques et secs. Par contre il n’apprécie pas les substrats compacts ou gorgés d’eau de façon temporaire ou permanente. A l’état sauvage, il se développe bien dans les sols basiques et secs.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Persistantes
IDF : 1 à 7
USDA : 6
Luminosite : Soleil , Mi-ombre , Ombre
Utilisation : Taille en formes , Tige remontée , Cépée , France , Embruns marins , Parfumé
Profondeur : Superficielle
Structure : Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : indigène dans la moitié sud de la France, dans le sud de l’Europe et l’Asie mineure.

Conseils pour la plantation : il n’est pas disponible dans toutes les pépinières en forme libre et il est rare en tige Il est recommandé de le planter en motte, au printemps ou en automne, comme tous les persistants.

Taille de formation : il est long à conduire en tige du fait de sa croissance lente. Pour monter une tige, éliminer progressivement les basses branches et sélectionner une flèche dominante. Et être patient …

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Phillyrea angustifoliaest un arbuste à feuilles étroites, ne dépassant pas 3 m de haut, tout comme son cousin Osmanthus decorus(aussi appelé Phillyrea decora) qui a des feuilles lancéolées de 8 à 15 cm de long. Ce dernier est le plus rustique du genre.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur