Euonymus europaeus

FUSAIN D’EUROPE - BONNET D’EVEQUE - BONNET CARRE

Euonymus : du grec euônumos, le bien nommé, au nom glorieux et pyros, le grain (nourriture divine) europaeus, d’Europe
Fusain : du latin fusis ‘fuseau’ car son bois était utilisé pour fabriquer cet outil.

Le fruit ressemble aux anciens bonnets d’evêques.
Euonymus europaeus est un arbuste indigène rustique plaisant pour ses chaudes couleurs d’automne et pour ses fruits décoratifs si particuliers.

Port : arbuste dressé et peu ramifié lorsqu’il est jeune, en vieillissant il a un port ovoïde. Il est formé de tiges dressées s’ar-quant ensuite et portant des branches souples et retombantes. La cépée est sa forme naturelle la mieux adaptée, mais il est possible de le conduire en tige remontée, sur une petite hauteur, à condition de sélectionner un seul tronc principal.

Rameaux : lisses, rigides, vert mat, portant souvent quatre crêtes membraneuses.

Ecorce : grise, finement gerçurée.

Feuillage : feuilles caduques, lancéolées, de 4 à 8 cm de long. Elles sont vert foncé mat dessus, plus clair dessous, prenant une magnifique teinte rouge violacé à l’automne. Ombrage moyennement dense.

Floraison : en avril mai présence de petites fleurs discrètes (1 cm de diamètre) blanc verdâtre groupées par 3 à 9.

Fructification : en automne, nombreux fruits en capsule à 4 loges, rose violacé, de 1 à 1,5 cm de diamètre. Elles contiennent 4 graines orangées luisantes et restent longtemps sur la plante même après la chute de ces dernières. Le fruit est toxique.

Climat : très bonne résistance au froid. Il supporte le plein soleil et la mi-ombre, par contre l’ombre ne lui convient pas. Il est résistant au vent.

Usages et comportement : très rustique. Sa rapidité de croissance est moyenne et il a une durée de vie d’environ 50 ans. Il peut être planté isolé, en étage haut de massif ou en haies libres. Il est sensible au grand Hyponomeute du Fusain (Yponomeuta cognatella) dont les chenilles défoliatrices peuvent manger l’ensemble du feuillage, mais sans réelles conséquences néfastes pour l’arbuste. Les graines renferment des substances toxiques. Il rejette de souche. Il tolère les embruns marins.

Sol : il a la capacité d’accepter tous les types de sols (superficiels, compacts, légers, légèrement acides ou très basiques, secs ou gorgés d’eau de façon temporaire). Néanmoins, il se développe de façon optimale en sols basiques à légèrement acides et frais.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Décoratives en automne
Esthetiques : FRUITS DÉCORATIFS
IDF : 1 à 6 et 8
USDA : 3
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Tige remontée , Cépée , France , Embruns marins
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : indigène.

Conseils pour la plantation : en pépinière, il est courant en forme libre mais rare en tige.

Taille de formation : le mieux est de le laisser prendre son port naturel ramifié. Il est assez facile de le former en petite tige en éliminant les rejets qui se forment sur la souche et à condition de veiller à la dominance de sa flèche.

Conseils d'entretien : Il est possible d’éliminer les ramifications de la base pour lui donner un aspect de cépée arborescente.

Anecdote : Le bois de fusain, jaune veiné de brun, est très facile à travailler. Il est utilisé après carbonisation pour confectionner le fusain des dessinateurs.

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

- Euonymus europaeus‘Red Cascade’ est une variété à fruits rose plus foncés et à couleurs automnales encore plus spectaculaire.

- Euonymus latifolius est assez proche de Euonymus europaeus, il a des feuilles plus grandes et des fruits plus gros.

- Euonymus phellomanusprésente des crêtes plus liégeuses.

Ces deux derniers Fusains sont plus difficiles à trouver en pépinière

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur