Sophora japonica 'Pendula'

SOPHORA PLEUREUR

sophora : de l'arabe sephira, arbre à fleurs papilionacées japonica : du Japon, bien qu’originaire de Chine. pendula : du latin pendulus, pendant, suspendu

Sophora japonica 'Pendula' est un arbre pleureur de développement assez lent, à la silhouette contournée intéressante en hiver, avec une belle et singulière couleur verte des rameaux et des feuilles. Sa floraison, malheureusement capricieuse, est un très bel évènement des fin d'été chauds.

SOPHORA PLEUREUR - Sujet exceptionnellement haut
SOPHORA PLEUREUR - Sujet exceptionnellement haut © Augustin Bonnardot

Port: petit arbre au port pleureur, irrégulier au-dessus d'une tige droite greffée en tête (sur Sophora japonicatype). Houppier formé de plusieurs dômes constitués petit à petit par des enchevêtrements de branches maîtresses. Les jeunes rameaux sont retombants à la verticale, parfois jusqu’au sol. La tige remontée est la seule forme possible du fait de la greffe en tête et du port retombant des rameaux. Il est parfois conduit en taille sur prolongement, pour avoir des rameaux très vigoureux en draperies à partir d'un plateau de branches charpentières.

Rameaux: d'un vert olive peu commun portant des lenticelles blanches. Rameaux raides.

Ecorce: gris brun, lisse pendant quelques années, ensuite fissurée en larges et épaisses crêtes entrecroisées.

Feuillage: feuilles caduques, composées pennées (10 à 25 cm de long), avec 9 à 15 folioles ovoïdes de 3 à 5 cm. Le feuillage est vert foncé brillant dessus et vert glauque dessous, il devient jaune vert en automne. Les feuilles apparaissent tard. Ombrage assez dense.

Floraison : généralement faible et irrégulière selon les arbres et les années. La floraison non systématique est plus abondante les années chaudes. De juillet à août septembre présence de fleurs blanc crème, papilionacées, groupées en grandes panicules pendantes (15 à 25 cm de long). Mellifère.

Fructification: en automne et jusqu'en début d'hiver, présence assez peu fréquente de gousses cylindriques resserrées entre chaque graine de 6 à 10 cm de long. Elles sont jaune vert puis vert brunâtres. Les graines sont entourées d'un mucilage. Sur les revêtements minéraux, les gousses peuvent être glissantes et de consistance désagréable.

Climat : bonne résistance au froid et à la chaleur. Il supporte bien la sécheresse. Il apprécie le plein soleil et n'est pas adapté à l'ombre ni à la mi-ombre.

Usages et comportement : sa rapidité de croissance est moyenne (forte pour les rameaux mais faible pour le houppier) ; Il est longévif (plusieurs siècles). Il est préférable de le planter isolé pour mettre en valeur son port. Il peut être sensible aux champignons lignivores qui s'installent sur les blessures, et en particulier à la maladie du corail. Les tailles en vert limitent les risques de dessèchement de rameaux et donc d'installation de ce champignon. Il est adapté au climat urbain.

Sol : il supporte les sols compacts, légers, basiques et secs. Par contre, il n'apprécie pas les substrats superficiels, acides et gorgés d'eau de façon temporaire ou permanente.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Pleureur
IDF : 1 à 7
USDA : 6a
Luminosite : Soleil
Utilisation : Tige remontée , Mellifère , Ombrage dense
Structure : Compact , Léger
Acidite : Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : horticole, obtenu en 1827 en Angleterre.

Conseils pour la plantation : il est facile à trouver en pépinière.

Taille de formation : l'idéal est de le laisser prendre sa forme naturelle. La conduite en tonnelle est possible en guidant les branches sur un palissage, puis en coupant les rameaux retombants au centre du houppier. Il est aussi possible d'inciter les branches à se développer en hauteur par des tailles successives et un palissage pour accentuer et mettre en valeur les circonvolutions soutenant la voûte de branches pendantes.

Conseils d’entretien : la taille d'entretien consiste essentiellement à éliminer les petites branches mortes, qui s'accumulent régulièrement sous le houppier.

Anecdote : plante médicinale utilisée depuis très longtemps.

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Sophora japonica 'Dot' est une variété récente, exubérante avec son port à la fois pleureur et spiralé, les feuilles étant aussi spiralées. Comme le sophora pleureur, il est greffé en tête, ce qui n'empêche pas les rameaux de retomber jusqu'au sol.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur