Cryptomeria japonica 'Elegans'

CRYPTOMERE DU JAPON ‘ELEGANS’

Cryptomeria : signifie en grec que toutes les parties florales sont cachées.

Cryptomeria japonica 'Elegans' est un conifère au feuillage fin et souple, vert bleuté en été, rougissant avec de belles nuances au cours de l’hiver.

Port : arbre ovoïde conique lorsqu’il est jeune, dense mais d'aspect plumeux. Avec l'age, il devient irrégulier, parfois formé de plusieurs colonnes imbriquées. La tige branchue est la forme la plus adaptée pour garder l'aspect naturel de l'arbre. La tige remontée est elle peu intéressante, il en est de même pour la cépée sauf si l'on souhaite mettre en valeur l'écorce des vieux sujets. Il est parfois conduit en haies tondues.
Dans de très bonnes conditions, il peut atteindre 12 à 15 m.

Rameaux : verts puis bruns.

Ecorce : chez l'adulte, l'écorce fibreuse brun rouge s'exfolie en longs lambeaux.

Feuillage : persistant, en fines aiguilles aplaties de 15 à 25 mm de long, souples. Vert bleuté du printemps à l'été, devenant brun rouge avec des nuances violacées et vert bronze à l'automne et en hiver. Aspect plumeux et doux. Ombrage dense.

Floraison : Fleurs discrètes, les mâles en chatons, les femelles en petits cônes.

Fructification : petits cônes hirsutes, peu nombreux.

Climat : résistance moyenne au froid et à la chaleur. Il est sensible aux gelées tardives et précoces.
Il supporte le plein soleil, mais il faut cependant éviter les situations brûlantes. Il supporte aussi la mi-ombre. Il craint les vents desséchants et est assez exigeant en humidité atmosphérique. Il n’apprécie pas les longues périodes de sécheresse,il est relativement fragile face aux vents violents, à la neige et au givre, ses branches étant cassantes.

Usages et comportement : Sa croissance est lente. Il est parfois utilisé en haies semi-libres, aux formes souples et irrégulières. Associé à d’autres conifères, il crée un contraste de couleurs et de structure intéressant. Il tolère les embruns marins.

Sol : il supporte les sols compacts, légers, acides ou basiques ainsi que les sols gorgés d'eau de façon temporaire. Par contre il n'apprécie pas les sols superficiels ou trop secs. Les sols les plus favorables sont légèrement acides et frais.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Persistantes
USDA : 6b
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Taille en formes , Embruns marins , Ombrage dense
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique
Eau : Hydromorphe

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Japonais, provenance horticole, introduite en Europe en 1854.

Conseils pour la plantation : Il est facile à trouver en pépinière. Il est recommandé de le planter en motte au printemps pour que sa reprise soit bonne.

Taille de formation : Aucune taille de formation n'est nécessaire, sauf si l'on souhaite une forme artificielle particulière.

Conseils d’entretien : Du fait de ses troncs souvent multiples et de son port assez irrégulier, il est possible de « sculpter » sa forme en maîtrisant le volume de certaines branches au fur et à mesure de leur développement.

Anecdote : Le feuillage est une forme de jeunesse (il conserve à l’âge adulte des spécificités de feuillage de très jeunes plantes). Les feuilles de l'espèce type sont plus courtes et recourbées vers le rameau (en forme d’alènes)

Collection de référence visible au Plantarium et pépinière botanique 40330 Gaujacq

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

D'autres cultivars sont disponibles : 'Elegans Viridis' ressemble à 'Elegans' mais reste vert en hiver ;
'Cristata' qui mélange au feuillage normal des rameaux aplatis et élargis en crête de coq. L'espèce type est un trop grand arbre pour être décrit dans cet ouvrage..

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur