Acer griseum

ERABLE A ECORCE DE PAPIER

Le duvet recouvrant les très jeunes feuilles et la face inférieure.

Acer griseum a de grands atouts :
- son écorce orangée qui se détache en minces feuillets,
- son feuillage bronze au printemps et très coloré en automne,
- son port ramifié digne d’un grand arbre majestueux.

Acer griseum  - Houppier
Acer griseum - Houppier © CAUE77 & Arboretum de la Petite Loiterie

Port : ovoïde, aux branches ascendantes et sinueuses.
Il peut être conduit en cépée, ce qui permet de mettre en valeur son écorce remarquable, mais aussi en tige élaguée ou en tige branchue.

Rameaux : bruns-rouges, sombres, avec de petits bourgeons noirs.

Ecorce : un des caractères les plus intéressant et original de cet érable. Brun-orangé à brun-canelle, plus ou moins luisante. Elle se desquame en lambeaux minces qui s'enroulent sur eux-mêmes. Remarquable en hiver.

Feuillage : feuilles caduques trilobées. De couleur jaune-orangé au débourrement, elles sont vert-foncé en été sur la face supérieure et grisâtre sur la partie inférieure puis rouge-orangé à rouge écarlate en automne (coloris accentués par une implantation en plein soleil). L'ombrage est léger.

Floraison : fleurs jaunes en mai, au moment du débourrement, relativement discrètes.

Fructification : les samares sont duveteuses. Elles deviennent rouge en automne. Elles demeurent sur l'arbre presque tout l'hiver.

Climat : résiste bien au froid et à la chaleur et supporte les gels tardifs et précoces. Il apprécie le plein soleil et la mi-ombre mais craint une ombre trop importante.

Usages et comportement : sa croissance est lente. Il est conseillé de l'isoler, dans une zone bien dégagée pour qu'il puisse bénéficier d'un ensoleillement maximum. A planter à proximité d’un lieu de passage où l’on peut apprécier la particularité de son écorce. Résistant aux parasites.

Sol : il apprécie les sols acides, mais résiste bien en sols peu calcaires. Il aime les sols frais bien drainés mais il supporte les sols superficiels et secs. Il craint les terres trop humides et les sols compacts.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Décoratives en automne
Esthetiques : ÉCORCE DÉCORATIVE
IDF : 1 à 6
USDA : 5b
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Cépée
Profondeur : Superficielle
Acidite : Acide
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : originaire de Chine, il fut introduit en Europe en 1901

Conseils pour la plantation : cette essence n'est pas très courante car elle est relativement difficile à multiplier.

Taille de formation : il est relativement facile à former en tige remontée.

Collections de référence visible à :
- Arboretum du Poërop – 55 rue des Cieux 29690 Huelgoat
- Arboretum National des Barres 45290 Nogent-sur-Vernisson
- Jardin Botanique de Gondremer 88700 Autrey
- Collection Maillot – le Bois Frazy 01990 Relevant
- Arboretum de la Sedelle – Villejoint 23160 Crozant

separateur

ESSENCES APPARENTÉES


- Acer cissifolium, l'érable à feuilles de vigne au feuillage plus fin,

- Acer triflorum, dont l'écorce brun-gris s'exfolie en lambeaux verticaux

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur