Carpinus betulus 'Frans Fontaine'

CHARME FASTIGIE 'FRANS FONTAINE'

Carpins : du celtique « car », bois et « pen » tête
(allusion à son bois utilisé pour fabriquer des jougs)
betulus : bouleau en latin (ressemblance des feuilles avec celles du bouleau)

Carpinus betulus ‘Frans Fontaine’ est un arbre au port élancé assez étroit, nettement mieux adapté aux jardins et espaces modestes que la variété plus courante Carpinus betulus ‘Fastigiata’ qui prend de l’embonpoint avec l’age.

Carpinus betulus 'Frans Fontaine' - CHARME FASTIGIE 'FRANS FONTAINE' - Jeune arbre en automne
Carpinus betulus 'Frans Fontaine' - CHARME FASTIGIE 'FRANS FONTAINE' - Jeune arbre en automne © CAUE77 & Arboretum de la Petite Loiterie

Port : jeune, il est érigé et assez étroit. C’est un des cultivars les plus élancés des Carpinus betulus. Adulte il devient conique, mais reste nettement plus étroit que haut (à l'inverse de Carpinus betulus 'Fastigiata' qui devient vite beaucoup plus large !) Il est possible de le conduire en tige branchue ou en tige remontée. Il est tout à fait adapté à la taille architecturée, il se comporte très bien en rideau tondu ou taillé au sécateur. La conduite en cépée n'a pas d'intérêt. Il est greffé au niveau du collet.

Rameaux : ils sont fins, gris-bruns.

Ecorce : grise lisse. Des cannelures apparaissent sur le tronc au fur et à mesure de sa croissance, et peuvent être très marquées sur les arbres âgés. (Ceci permet de le différencier du tronc de hêtre qui n'est pas cannelé).

Feuillage : les feuilles doublement dentées ont un aspect gaufré, elles mesurent 8 à 12 cm de long et procurent un ombrage dense. Vert tendre au printemps, elles deviennent vert foncé brillantes dessus et plus claire dessous, et se colorent en jaune d’or à l'automne. Feuillage ne restant généralement pas sur l’arbre en hiver (non marcescent).

Floraison : en avril-mai apparaissent les chatons qui n'ont pas d'intérêt esthétique particulier.

Fructification : généralement absente.

Climat : Bonne résistance au froid mais craint les fortes chaleurs. Il supporte le plein soleil sauf en situations brûlantes. Il accepte aussi l'ombre et la mi-ombre. Très bonne résistance au vent.

Usages et comportement : Sa rapidité de croissance est moyenne. L'écorce est sensible aux échaudures. A planter isolé, en alignement, en groupe, en haie ou brise-vent. Il tolère les embruns marins. Le pollen peut être allergisant en avril.

Sol : greffé sur l’espèce type, il supporte les sols superficiels, les sols compacts et légers, basiques, frais et gorgés d'eau de façon temporaire. Par contre il faut éviter de le planter dans des sols acides et trop secs.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Conique
IDF : 1 à 6 et 8
USDA : 5a
Luminosite : Soleil , Mi-ombre , Ombre
Utilisation : Taille en formes , Tige remontée , Embruns marins , Ombrage dense
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Basique
Eau : Hydromorphe

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : Il s'agit d'une obtention horticole 1983, aux Pays-Bas.
Conseils pour la plantation : Il est préférable de le planter en motte, son aptitude à la reprise est moyenne. Il n'est pas dis-ponible dans toutes les pépinières.

Taille de formation : Il est facile à former. Lors de la taille de formation, il faut veiller à ce qu'aucune branche latérale ne devienne trop vigoureuse pour éviter les fourches.

Conseils d’entretien : Limiter la vigueur des branches latérales qui se développeraient trop fort, pour garder un port étroit. Anecdote : Les feuilles se décomposent rapidement et forment un humus de qualité.

Essence apparentée : Carpinus betulus 'Columnaris' est plus petit et compact (6 à 8 m), il devient ovoïde élancé à terme. Sa croissance est nettement plus lente. Il est malheureusement difficile à trouver.

Collection de référence visible à : Chemin de la Découverte - 79500 Melle

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur