Prunus persica

PECHER

Prunus : prunier en latin
persica : les Grecs et les Romains croyaient que le pêcher était originaire de Perse, où ils l'avaient trouvé. Mais l'origine réelle de cet arbre est la Chine du nord et la Mongolie

Prunus persica a sa place même dans un petit jardin : sa floraison rose est magnifique, ses fruits sont délicieux et il produit très rapidement. Sa longévité est faible, mais on peut le renouveler facilement par semis si l'on choisit une variété dite "de vigne".

PECHER - Floraison avant l’apparition des feuilles
PECHER - Floraison avant l’apparition des feuilles © Jac Boutaud

Port : arbre au port étalé, souvent plus large que haut. Branches souples généralement retombantes. La cépée est la forme la plus adaptée pour cet arbre formant souvent des rejets sur le tronc et les branches. Il est possible de le conduire en tige remontée, mais cette forme est peu adaptée à son port étalé. Il est souvent conduit en gobelet maîtrisé pour la production de fruits. Il est généralement greffé au collet sur prunier ou amandier. Il est parfois issu de semis.

Rameaux : rougeâtre et vert selon l'orientation.

Ecorce : gris foncé, lisse puis fissurée.

Feuillage : feuilles caduques, lancéolées, finement dentées de 12 à 15 cm de long. Elles sont vert foncé luisant dessus, plus clair dessous et deviennent jaunes en automne. Ombrage faible.

Floraison : en avril, avant les feuilles, nombreuses fleurs roses plus ou moins foncées dispersées le long des rameaux. Elles sont assez grandes (4 cm). Elles sont mellifères.

Fructification : de août à septembre, pêches duveteuses, de dimensions et couleurs variables selon les variétés. Il existe de nombreuses variétés fruitières de pêches, qui sont toutes bien meilleures lorsque les fruits sont récoltés mûrs sur l'arbre. Le Prunus persica regroupe 4 types de fruits : ceux à peau duveteuse avec des pêches dont le noyau se détache assez facilement et les pavies au noyau très adhérent, ceux à peau lisse avec les nectarines au noyau libre et les brugnons au noyau adhérent.

Climat : résistance moyenne au froid (il supporte mal les hivers trop durs) et bonne résistance à la chaleur. La floraison précoce est sensible aux gelées tardives. Il doit être exposé au plein soleil.

Usages et comportement : sa croissance est rapide, mais il a une durée de vie courte (moins de 40 ans). Il peut être planté en isolé et bien sûr en verger. Il est sensible à la cloque (Taphrina deformans) qui déforme et fait tomber les jeunes feuilles au printemps. La moniliose (Monilia laxa) momifie les fruits.
Seuls les pêchers dits "de vigne", issus de semis, dont les fruits excellents sont à chair blanche, jaune ou rouge, se développent correctement sans traitements phytosanitaires. Les variétés greffées doivent être protégées de la cloque chaque année. En sol lourd, le pêcher peut être greffé sur prunier. La graine contenue dans le noyau lignifié renferme des substances toxiques qui peuvent, si l’amande est consommée, provoquer des intoxications graves parfois mortelles.

Sol : il supporte les sols superficiels, légers, acides et secs. Par contre, il n'apprécie pas les substrats compacts, basiques et gorgés d'eau de façon temporaire ou permanente. Il craint les sols trop calcaires.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Étalé
Esthetiques : FLEURS DÉCORATIVES
IDF : 1 à 4 et 7
USDA : 7b
Luminosite : Soleil
Utilisation : Croissance rapide , Tige remontée , Cépée , Mellifère , Fruits comestibles
Profondeur : Superficielle
Structure : Léger
Acidite : Acide
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : il est originaire du nord de la Chine et de la Mongolie. Il est introduit en Europe depuis l'aire romaine, mais sa culture n'est développée en France que depuis le XVIIe siècle.

Conseils pour la plantation : il est facile à trouver en pépinière.

Taille de formation : La formation en tige est assez délicate. La formation en haute tige est peu intéressante. Le gobelet bas permet de cueillir les fruits plus facilement et de faire des tailles de renouvellement et de fructification.

Conseils d'entretien : La taille d'entretien est utile pour enlever les rameaux morts très fréquents, pour alléger les branches qui casseraient sous le poids des fruits et pour limiter le volume de l'arbre.

Essence apparentée : Il existe de nombreuses variétés fruitières greffées. Cependant les pêchers de vigne, à fruit à chair rouge, jaune ou blanche, sont les plus faciles à cultiver.

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Il existe de nombreuses variétés fruitières greffées. Cependant les pêchers de vigne, à fruit à chair rouge, jaune ou blanche, sont les plus faciles à cultiver.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur