Ulmus glabra 'Camperdownii'

ORME PLEUREUR

ulmus : du nom latin de cet arbre. glabra : glabre, sans poil en latin
Camperdownii : création horticole obtenue à Camperdown House en Ecosse.

Ulmus 'Camperdownii' est un petit arbre pleureur au feuillage épais vert foncé. Son port en cascade mérite de risquer une attaque de graphiose...

Port : beau petit arbre pleureur, en parapluie, l'extrémité des branches touchant le sol. En vieillissant il devient irrégulier, plus large que haut en général. Il est formé de plusieurs dômes constitués par des enchevêtrements serrés de branches maîtresses. Les jeunes rameaux sont retombants à la verticale. La tige remontée est la seule forme possible, elle est obtenue, en pépinière, par un greffage en tête. Il est parfois conduit en taille sur prolongement, pour avoir des rameaux très vigoureux, en draperies à partir d'un plateau de branches charpentières. Il peut être conduit en tonnelle.

Rameaux : épais, sinueux, rugueux, brun rouge foncé.

Ecorce : lisse grise, puis de profondes fissures verticales apparaissent avec l'âge.

Feuillage : feuilles caduques, obovales de 18 à 20 cm de long, dissymétriques à la base. Elles sont épaisses et rugueuses, vert foncé dessus, plus clair dessous et deviennent jaunes en automne. Ombrage dense.

Floraison : en février mars nombreuses petites fleurs rouges groupées en petits glomérules sur les rameaux.
Fructification : en avril mai nombreux fruits ailés membraneux, en samares circulaires de 2 cm de diamètre, groupés en bouquets. Ils sont verts puis bruns à maturité.

Climat : bonne résistance au froid. Il supporte le plein soleil, mais l'ombre et la mi-ombre ne lui conviennent pas. Il résiste bien au vent.

Usages et comportement : sa croissance est lente et sa longévité moyenne. Il peut être planté isolé pour exhiber sa belle architecture. Son écorce grise se détache bien sur un fond sombre de feuillage persistant. Des drageons peuvent apparaître s'il est greffé sur orme commun. Il semble un peu moins touché par la graphiose de l'orme (Ceratocystis ulmi) que les ormes indigènes (y compris Ulmus glabra dont il est issu). Il peut être attaqué par la galéruque de l'orme (Galeruca luteola) qui mange le limbe en ne laissant que les nervures. Le pollen peut être légèrement allergisant ; la pollinisation est intense en mars.

Sol : il supporte la plupart des sols (superficiels, compacts, légers, basiques, secs et gorgés d'eau de façon temporaire). Il n'apprécie cependant pas les sols acides.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Moins de 6 m
Ports naturel adult : Pleureur
Feuilles : Décoratives en automne
IDF : 1 à 8
USDA : 5a
Luminosite : Soleil
Utilisation : Tige remontée , Ombrage dense
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Basique
Eau : Sec

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : horticole, obtenu en 1850.

Conseils pour la plantation : il n'est pas disponible dans toutes les pépinières.

Conseils d’entretien : il faut veiller à la qualité des insertions des branches charpentières (pas d'angles fermés entre elles). La taille d'entretien consiste à éliminer régulièrement les petites branches mortes qui se forment sous le houppier.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur