Pyrus communis

POIRIER COMMUN

En verger rigoureux ou en port libre isolé, les poiriers fruitiers ont leur place dans tous les jardins, pour leur superbe floraison, leurs fruits délicieux et leurs couleurs d'automne…

Port : petit arbre au port ovoïde lorsqu'il est jeune, puis variable selon les variétés fruitières. La tige remontée est la plus courante, mais il est aussi possible de le conduire en cépée ou basse tige pour cueillir plus facilement les fruits. Il se conduit facilement dans les formes les plus variées : palmette, gobelet, pyramide, ... Il se comporte très bien avec les tailles courtes fruitières classiques. Il est greffé au collet ou en tête.

Rameaux : brun, légèrement duveteux, épineux chez l'espèce sauvage.

Ecorce : brun gris ou noirâtre, lisse puis finement craquelée à terme.

Feuillage : feuilles caduques simples arrondies, finement dentées de 4 à 8 cm de long. Elles sont vert sombre dessus, plus clair dessous, elles prennent souvent de belles couleurs du jaune au rouge, certaines noirâtres à l'automne. Le pétiole est plus long ou aussi long que le limbe, contrairement au pommier).

Floraison : en avril mai, très nombreuses fleurs blanches de 2 à 4 cm groupées en petits bouquets. Elles sont mellifères.

Fructification : de l'été à l'entrée de l'hiver, les poires ont des dimensions, des formes et des couleurs variables selon les variétés fruitières très nombreuses. Les poires de l'espèce sauvage sont très âpres. Les variétés fruitières produisent des poires se consommant de multiples façons : fraîches, pâtisseries, alcools, ... Les poires peuvent être gênantes lorsqu'elles tombent sur des revêtements de sol imperméables. Les fruits sont attractifs pour les oiseaux.

Climat : bonne résistance au froid et à la chaleur. Il supporte le plein soleil à condition que la situation ne soit pas brûlante pour ne pas altérer l'écorce fragile. Il accepte la mi-ombre.

Usages et comportement : croissance moyennement rapide et longévité importante (de 200 à 250 ans). Sa formation est plus ou moins facile selon les variétés. Il est souvent greffé en tête par les pépiniéristes. Dans ce cas, une variété appelée intermédiaire est intercalée entre le porte greffe qui fournit les racines et la variété fruitière qui développe le houppier. Les poiriers peuvent être greffés sur l'espèce type, pour les arbres vigoureux, ou sur cognassier qui limite leur développement. Cette dernière solution est mieux adaptée pour les petits jardins. Il peut être planté en vergers alignés ou libre, mais aussi en mélange avec les arbres d'ornement qu'il égale lors de la floraison et de la fructification. Il est sensible au feu bactérien. Il tolère les embruns marins.

Sol : peu exigeant, il supporte les sols superficiels, compacts, légers, acides ou basiques et gorgés d'eau de façon temporaire. Seuls les sols trop secs et très calcaires ne lui conviennent pas.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Ovoïde
Feuilles : Décoratives en automne
Esthetiques : FLEURS DÉCORATIVES
IDF : 1 à 8
USDA : 5a
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Taille en formes , Tige remontée , Cépée , France , Embruns marins , Oiseaux , Mellifère , Fruits comestibles
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : les variétés fruitières sont sélectionnées par les hommes depuis très longtemps à partir des poiriers indigènes. Il en existe des centaines, certaines sont restées locales, d'autres sont largement cultivées.

Conseils pour la plantation : il est courant en pépinière.

Taille de formation : les tiges de variétés fruitières sont généralement conduites en gobelet, pour permettre à la lumière de faire mûrir les fruits au centre du houppier. Veiller à la qualité d'insertion des branches charpentières (pas d'angles fermés entre elles).

Conseils d'entretien : éliminer au fur et à mesure les éventuels rejets au collet ou drageons du porte-greffe. Eclaircir périodiquement les houppiers trop denses des arbres de haute tige (ou plein vent).

Anecdote : Les poiriers ont un bois magnifique facile à travailler et très recherché pour l'ébénisterie.

Adresse utile : Association des Croqueurs de Pommes - BP 80043 - 90001 Belfort Cedex - www.croqueurs-de-pommes.asso.fr

Collection de référence visible à :
- Conservatoire botanique national alpin – Domaine de Charance 05000 Gap
- INRA – 42 rue G. Morel 49071 Beaucouzé Cedex

separateur

ESSENCES APPARENTÉES

Pour le choix des variétés (période de maturité, qualité du fruit, forme naturelle de l'arbre, dimensions adaptées à son jardin, ...), se reporter aux ouvrages spécialisés et demander conseils aux associations locales de pomologie, qui connaissent très bien les variétés les plus adaptées à chaque région.

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur