Malus trilobata

POMMIER A FEUILLES D’ERABLE - Eriolobus trilobatus

tri : trois en latin lobata : lobe en latin. Malus trilobata est un arbre érigé d'une rare qualité : ses branches sont bien insérées, les risques de rupture de branche sont donc faibles. Au-delà de cet aspect technique, son port pyramidal régulier est remarquable, et ses feuilles « d'érable » inattendues sur un pommier !

Port : arbre au port pyramidal étroit, aux branches érigées mais insérées à angle droit. La forme en tige branchue met en valeur son port élancé, mais la tige remontée est aussi bien adaptée. La cépée convient moins bien pour cette variété érigée. L'arbre est greffé au niveau du collet, bien plus rarement semé.

Rameaux : brun-rouge.

Ecorce : brun gris, écailleuse à terme.

Feuillage : feuilles caduques, à 3 lobes principaux portant eux-mêmes de petits lobes, semblables à des feuilles d'érable cham-pêtre, de 6 à 10 cm de long. Vert foncé dessus, plus clair dessous, devenant rouge à l'automne. Ombrage moyennement dense.

Floraison : au mois de mai, fleurs groupées en petits bouquets, blanches. Mellifère.

Fructification : fruits globuleux de 2 cm de diamètre, rouge, visibles en automne. Ils sont attractifs pour les oiseaux.

Climat : bonne résistance au froid. Il supporte le plein soleil (à condition qu'il ne soit pas brûlant pour l'écorce) et la mi-ombre, il n'est par contre pas adapté à l'ombre.

Usages et comportement : il a une durée de vie moyenne. La conduite en tige est facile car l'arbre forme naturellement une flèche. Il peut être planté en alignement ou en isolé pour mettre en valeur sa forme érigée régulière. Il est parfois sensible aux pucerons lanigères, lesquels peuvent être régulés par les forficules (perce-oreilles).

Sol : greffé, généralement sur pommier sauvage, il supporte quasiment tous les types de sols (superficiels, compacts, légers, acides et basiques) mais il n'apprécie pas les sols trop secs ou gorgés d'eau de façon temporaire ou permanente.

separateur

Caractéristiques vécus

Volume : Entre 6 à 10 m
Ports naturel adult : Conique
Feuilles : Décoratives en automne
Esthetiques : FLEURS DÉCORATIVES , FRUITS DÉCORATIFS
IDF : 1 à 6
Luminosite : Soleil , Mi-ombre
Utilisation : Tige remontée , Oiseaux , Mellifère
Profondeur : Superficielle
Structure : Compact , Léger
Acidite : Acide , Basique

separateur

AUTRES INFORMATIONS

Origine : il est originaire du nord est de la région méditerranéenne. Il a été introduit en France en 1877.

Conseils pour la plantation : essence assez rare, malheureusement pas toujours facile à trouver.

Taille de formation : Avec cette essence, il y a peu de risques de mauvaise insertion de branches sur le tronc, leur angle étant très ouvert. Il suffit de maintenir la prédominance de la flèche sur la hauteur de tronc recherchée.

Conseils pour l’entretien : Eliminer au fur et à mesure les éventuels rejets au collet du porte-greffe.

Collection de référence visible :
Conservatoire botanique national alpin – Domaine de Charance 05000 Gap
INRA – 42 rue G. Morel 49071 Beaucouzé Cedex

separateur

GALERIE D’IMAGES

separateur

 

separateur
separateur